A propos

Petite présentation globale 🙂

Quelques mots sur moi

Je m’appelle Jennifer, j’ai 27 ans et je vis en région Bordelaise à Tresses. Passionnée de lecture et d’écriture mais aussi par la nature en général, j’aime tout ce qui touche à la culture. Archéologie, paléontologie ou encore lecture, peinture, dessin et pop culture. Je suis aussi passionnée par les anciennes civilisations : Egyptiens, Incas, Mayas, tout ces mondes me fascinent.

Je possède plusieurs animaux dont la plupart proviennent de sauvetages. Abandons, négligences ou trafiques. Je vous laisse avec une photo de mon pythou ! Le seul qui n’a pas subi l’ignorance des hommes.

Comment m’est venu l’idée de ce livre ?

Quand j’était âgée de 12 ou 13 ans, mon père ma fait découvrir la série « Les mystérieuses cités d’or », c’est à cet instant que je suis tombée amoureuse des anciennes cultures du nouveau monde.  A 15 ans alors que j’étais au collège, l’idée m’est venu de réunir toutes mes passions dans une histoire.

J’ai commencé à griffonner des idées, plus des paragraphes et par la suite des chapitres. Je voulais apporter des touches authentiques, je ne voulais pas tout inventer, c’est pourquoi les Amazones et les Incas ont tous des noms relatifs à leurs cultures respectives.

Je me suis aussi documentée sur les fruits et plantes que l’on trouvait en Amazonie, et leurs utilités afin de les réutilisés. Idem pour les animaux, Vous pouvez d’ailleurs tout retrouver sur ce site 😊

Pourquoi j’ai choisi de soutenir Aquaverde ?

Tout simplement parce qu’au moment où je commençais à perdre foi en l’humanité, cette association m’a prouver qu’il restait des gens bien. Ils véhiculent l’espoir, la solidarité et aident les peuples indigènes à protéger l’Amazonie. Ils contribuent notamment à la reforestation.

La plupart des grandes entreprises respirent avec l’argent, mais que ferons nous quand il n’y aura plus suffisamment de forêt ? nous étoufferons, asphyxier par notre bêtise et notre ignorance.

Il faut agir, pas demain, maintenant. Pour le bien de la forêt et ses habitants, pour le bien de notre planète. Aquaverde agit concrètement et le président Mr Pizer, est profondément dévouer à leur cause, Il se rend 1 à 2 mois par an sur place afin de mettre en ouvres ses actions et collabore avec 3 peuples indigènes sur place.